Procédure d'admission aux spécialités médicales et dentaires

 


 

Candidats diplômés d'une université francophone

Uniquement pour les masters de spécialisation en sciences médicales.

 

Candidats diplômés d'un pays de l'Union européenne

Les candidats qui ont obtenu leur diplôme de docteur en médecine dans un pays appartenant à l'Union européenne et qui souhaitent poursuivre leur formation à l'ULg :

 

Candidats diplômés hors Union européenne

La loi n'autorise pas les titulaires d'un diplôme de 2e cycle de médecin ou de dentiste obtenu dans un pays hors Union européenne à pratiquer sur le territoire belge. Ils ne peuvent dès lors pas être admis aux masters de spécialisation.

Ces candidats peuvent soit introduire une demande d'équivalence de diplôme, soit poursuivre leur formation dans le cadre du certificat universitaire de formation spécialisée partielle.

Equivalence de diplôme

En raison de l'entrée en vigueur d'un décret relatif aux études de sciences médicales et dentaires, voté au parlement de la Communauté française de Belgique (MB 29 mars 2017), instaurant l’organisation d'un examen d'entrée aux études de médecine et de sciences dentaires, tout candidat souhaitant intégrer le cursus des études de sciences médicales ou de sciences dentaires à partir de la rentrée 2017-2018 doit obligatoirement réussir l'examen d'entrée et ainsi obtenir une attestation d'accès aux études (attention, tout candidat doit également remplir les conditions d'accès aux études de 1er cycle, voir le service des inscriptions).

Formations complémentaires

Les titulaires d'un diplôme de 2e cycle de médecine, de dentiste ou de pharmacien obtenu dans un pays hors Union européenne peuvent, à certaines conditions, compléter leur formation en Belgique pendant une année ou deux.

 

Contact(s) : Apparitorat

Version imprimable Page mise à jour le 02/10/2017