Formation doctorale

Le doctorat

Une formation de 3e cycle

La formation doctorale est une formation de 3e cycle de 60 crédits qui confère une haute qualification scientifique et professionnelle. Elle est encadrée par une École doctorale près du FNRS (Graduate College) ou par une École thématique agréée par le FNRS (Graduate School). Dans le cas des formations doctorales qui sont organisées au niveau du Département de Pharmacie, les doctorants et leur formation relèvent de l’Ecole Doctorale Thématique en Sciences Pharmaceutiques (Graduate School).

L’épreuve de doctorat consiste en la rédaction soit d’une dissertation originale dont la forme et la langue sont définies par le règlement de doctorat de chaque collège, soit en la rédaction d’un essai du candidat faisant apparaître l’intérêt d’un ensemble cohérent de publications et de réalisations dont le candidat est auteur ou co-auteur.

Le doctorat consiste également en la présentation publique de ce travail mettant en évidence ses qualités, son originalité, ainsi que les capacités de vulgarisation scientifique du candidat.

En ce qui concerne les doctorants dont le thème de recherche s’inscrit dans l’une des disciplines pharmaceutiques, le doctorat se fait dans le domaine d’études « Sciences biomédicales et pharmaceutiques ».

La liste des thèses déjà réalisées au sein du Département de Pharmacie de l'ULg peut être consultée ici.

 

Un total de 180 crédits ECTS à acquérir

Les études de doctorat correspondent forfaitairement à au moins 180 crédits acquis après une formation initiale d’au moins 300 crédits sanctionnés par un grade académique de Master.

Le doctorant devra acquérir un certificat de formation à la recherche de 60 crédits au cours de la préparation de sa thèse. Ces crédits sont comptabilisés pour le calcul des 180 crédits des études doctorales.

La formation doctorale se répartit, en principe, en trois volets: formation thématique, formation transversale et production scientifique.

Le programme de la formation doctorale peut comporter un ensemble de cours ou séminaires, de participations à des congrès scientifiques, conférences, journées d’études ou toute autre formation jugée équivalente ; l’apprentissage et la pratique de la communication scientifique par la rédaction et la présentation de projets, articles et communications scientifiques ; éventuellement, la pratique d’activités d’encadrement didactique.

Pour plus d'informations sur les crédits pouvant être comptabilisés, cliquez ici.

Print version Page updated on 24/06/2013