Conférence commission éthique animale ULg

16/01/2019 — 16/01/2019

Dans le cadre de la réflexion qu'elle se doit de mener sur le principe des 3R's, la Commission d'Ethique en Expérimentation recourant aux animaux de laboratoire de l'Université de Liège a le plaisir de vous inviter à un cycle de conférence données par le Professeur Ezio TIRELLI, portant sur la Qualité Méthodologique en Recherche.

16 Janvier 2019 : Inami Ref n° xxx
"Why most of the publische research findings are false. Ioannidis JP. PLoS Med. 2005*: Comment arrive-t-on à un tel diagnostic?"
Heure : 12h00 (durée 2h00)
Lieu : CHU, Avenue de l'Hôpital 11 - 4000 LIEGE, Bâtiment B34 GIGA, niveau 5, Amphithéâtre Léon FREDERICQ * Open access: http://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.0020124

Dans ce quatrième exposé « rectificateur », nous proposons de revenir sur le modèle diagnostique des résultats de recherches (développé par Ioannidis  et d’autres méthodologues),  à peine esquissé dans le premier exposé (17-X-2018), et d’en expliquer de manière illustrée la logique et les applications. Cette démarche (plutôt bayésienne), qui se généralise, permet de se faire une idée de la probabilité que des effets statistiquement significatifs offerts par la littérature d’un domaine sont vrais ou vraisemblables (chances qu’une hypothèse stipulant des effets soit vraie). Cette conclusion dépend de la plausibilité de tels effets, laquelle est quantifiable avant la réalisation de l’expérience (probabilités a priori). Une telle plausibilité varie fortement d’un domaine à l’autre, d’une question à l’autre. En fait, il s’agit d’adapter à la littérature scientifique (ou à des résultats tout court) le raisonnement de dépistage diagnostique bien connu (matrice 2x2) où le « gold standard » (le rapport entre vrai/dépisté et le faux/non-dépisté) est connu d’avance (cf. les probabilités a priori).  Cette démarche permet d’évaluer les conséquences du manque de puissance impliquée et de certains biais (suggestion de Ioannidis) dans les articles d’un domaine donné grâce à la PPV (vraies découvertes/vrais positifs) et la FDR (fausses découvertes/faux positifs).  Rappelons enfin que la p-valeur ne renseigne pas sur la probabilité qu’une hypothèse est vraie mais sur la probabilité d’occurrence du résultat obtenu étant donné l’l’hypothèse nulle.

20 février 2019 : Inami Ref n°xxx
"..."
Heure : 12h00 (durée 2h00)
Lieu : CHU, Avenue de l'Hôpital 11 - 4000 LIEGE, Bâtiment B34 GIGA, niveau 5, Amphithéâtre Léon FREDERICQ * Open access: http://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.0020124

 

Sandwich et boissons offerts après la conférence

Inscription gratuite et nécessaire

Version imprimable Page mise à jour le 12/12/2018