Monsieur le Professeur Jean-Pierre DEMANEZ

Chargé de cours honoraire de la Faculté de Médecine, décédé le 22 septembre 2020

 
Diplômé Docteur en Médecine, Chirurgie et Accouchements à l'ULiège en 1964, le Professeur Demanez ne quitta jamais l’Université.

En 1960, il entre au service ORL en tant qu’externe pour un an, pour poursuivre sa formation d’interne et être agréé en qualité de médecin spécialiste en ORL en 1969.                      
Il se spécialise également en réadaptation en matière de reclassement social des handicapés, ouïe et parole et obtient son agrément en 1983.

       

 
Demanez 4

Maître de conférence à l’Université de Liège depuis 1968, il devient Chef de Service faisant fonction du Service universitaire d’ORL et d'Audiophonologie ainsi que du Service de Rééducation de la parole et du langage en 1993, avant d’être nommé définitivement en 1996, fonction qu’il a occupée jusqu’en 2002.

Nommé Chargé de cours à la Faculté de Médecine depuis 1996, le Professeur Demanez était également auteur et co-auteur de 65 publications et a introduit et développé la chirurgie otologique à l’Université de Liège.  Ses recherches sur les vertiges et leur exploration lui ont amené une renommée internationale.  Le Bilan d’Audition Centrale qu’il a développé est toujours utilisé aujourd’hui.

Outre ses qualités d’enseignant et de chercheur, le Professeur Demanez était avant tout un clinicien apprécié de ses patients envers lesquels il montrait beaucoup d’empathie.  

Monsieur le Professeur Roger Harold UNGER

Docteur honoris causa de l’Université de Liège, décédé le 22 août 2020

 
Né à New York le 7 mars 1924 et diplômé des Universités de Yale et Columbia, le Professeur Unger a fait toute sa carrière à l’ University of Texas Southwestern Medical School où jusqu’à quelques semaines  encore il était Directeur du Touchstone Centre for Diabetes Research.

Pionnier de la recherche en Diabétologie, il a démontré le rôle essentiel d’une hormone hyperglycémiante du pancréas, le glucagon, dans la pathogénie du diabète. Ses travaux ont ouvert de nouvelles approches dans le traitement du diabète.

       

 
125 2020 5291 Figa HTML

Il ont été couronnés par de nombreux Prix prestigieux dont le Prix Banting de l’American Diabetes Association, le Prix Claude Bernard de l’Association Européenne pour l’ Etude du Diabète et le Prix Rolf Luft décerné par le Karolinska Institutet de Stockholm.

La longévité scientifique du Professeur Unger était exceptionnelle. A plus de 90 ans, il présentait encore régulièrement ses travaux à la National Academy of Sciences à Washington et restait un des auteurs les plus cités en Diabétologie.

Chaleureux, charismatique et heureux de s’exprimer en Français, il était un ami fidèle de notre Institution.

Le Professeur Unger avait reçu les insignes de Docteur honoris causa de l’Université de Liège en 1980, sur proposition de la Faculté de Médecine.

 

Monsieur le Professeur Jean-Pierre ARCHAMBAUD

Docteur honoris causa de l’Université de Liège, décédé le 16 juillet 2020

Le Professeur Archambaud était Professeur d’urologie à l’Université Claude Bernard à Lyon et un illustre représentant de l’Ecole française d’Urologie.

Il a consacré le début de sa carrière à la recherche fondamentale et obtiendra en 1973 le prix de la Société Nationale de Médecine et Sciences médicales de Lyon ainsi que le prix la « Synapse » de la Fondation pour la recherche médicale.

L’abondance de ses publications, leur qualité et leur diversité démontrent qu’il s’est intéressé avec énormément d’ingéniosité à tous les domaines de l’urologie.

Il a acquis en particulier une réputation internationale pour ses travaux sur la transplantation rénale et dans le domaine de la neuro-urologie.

Le Professeur Jean-Pierre Archambaud avait reçu les insignes de Docteur honoris causa de l’Université de Liège en 1991, sur proposition de la Faculté de Médecine.

 

Monsieur Benoît DELISÉ

Docteur en médecine, étudiant en Master de spécialisation en médecine générale, décédé le 15 juin 2020

 
M. Delisé a suivi des études de médecine au sein de l'ULiège dès la fin de ses études secondaires. Il a obtenu le titre de Docteur en Médecine en 2016.

Par la suite, il entame sa spécialisation en médécine générale, toujours à l'ULiège.

       

  Delisé

 

Monsieur le Professeur Marc ANSSEAU

Professeur ordinaire honoraire à la Faculté de Médecine, décédé le 31 mars 2020

 
Le Professeur Ansseau a débuté sa carrière à l’ULiège en 1976 et a pris sa retraite en 2016.

Diplômé spécialiste en Psychiatrie de la Faculté de Médecine de l’Université de Liège en 1980, le Professeur Ansseau a travaillé une année à l’Université de Pittsburg chez le Professeur David Kupfer. En 1985, il présente une thèse de doctorat consacré à « l’intérêt de la latence du sommeil paradoxal en tant que marqueur biologique des états dépressifs » et une thèse d’agrégation en 1992 dédiée « l’utilisation diagnostique et thérapeutique des marqueurs biologiques de la dépression ».

       

  Ansseau

Sur le plan académique, le Professeur Ansseau est nommé Chargé de cours en Psychiatrie à l’ULiège en 1995, Professeur en 2003, et son parcours s’est complété par une promotion au rang de Professeur ordinaire en 2005.

Le Professeur Ansseau a publié plus de 400 articles de recherche. Plusieurs prix nationaux et internationaux lui ont été attribués pour sa contribution essentielle à l’avancement des connaissances en matière de Psychiatrie biologique et de Psychopharmacologie.

Dès le début de sa spécialisation en Psychiatrie, le Professeur Ansseau a développé un modèle de l’activité clinique des benzodiazépines selon 5 axes. Elles ont connu une très large diffusion, tant et si bien qu’elles sont rapidement devenues « les étoiles d’Ansseau ». Ce qui fait l’originalité du modèle, c’est qu’elles vont aider le prescripteur dans le choix d’une molécule anxiolytique en lui permettant d’évaluer d’un seul coup d’oeil les propriétés fondamentales d’une benzodiazépine à travers les 5 branches d’une étoile et une graduation de leur intensité sur chaque axe.

A titre didactique les étoiles sont toujours reprises dans les Manuels de Psychiatrie et servent de modèle dans de nombreuses écoles internationales pour analyser d’autres psychotropes, ou illustrer des concepts psychopathologiques.

En parallèle, le Professeur Ansseau se révèle être un pionnier en matière d’information et d’éducation du grand public.

Au delà des étoiles, ce qui caractérisait le Professeur Marc Ansseau, c’était son humanité.

Chef du Service de Psychiatrie et de Psychologie médicale durant 20 ans, le Professeur Ansseau a insufflé à l’ensemble de son Equipe des valeurs, sa bienveillance et offert à chacun la liberté de se réaliser. Femme ou homme. le Professeur Ansseau avait cette capacité de faire émerger en chacun des réponses aux questions posées.

Sa sagesse, son humour et sa compassion ont aussi produit des cercles d’influences concentriques auprès de ses patients. Sa position de psychiatre lui donnait une vision privilégiée des transmissions silencieuses et paisibles qui se produisent d’un individu à l’autre. En laissant ses interlocuteurs s’exprimer, le Professeur Ansseau renforçait invariablement chez l’autre son estime de lui-même et sa disposition à se révéler.

Sur ces découvertes scientifiques fondamentales se poursuivent les travaux de la nouvelle génération.

Share this page